Bienvenue sur TTK ! Le groupe Tokyoïte est fermé jusqu'à nouvel ordre, favorisez les autres groupes heart heart

 

 A. Contexte — Once Upon a Time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 13 Déc - 20:00
Contexte du forum
Listen to our story
Un groupe coréen, sacré meilleur groupe asiatique de tous les temps. Devant sa télé, une jeune femme fulmine de rage. Le Japon n'a plus la popularité d'antan. Dans les années 2000, le monde entier avait les yeux rivés sur l'originalité nippone en terme de musique. Johnny's Entertainment, AVEX, Hello ! Project, toutes les dérivées des AKB, on se les arrachait jusqu'à ce que la Vague Coréenne vienne tout engloutir. Parmi eux, il  y avait la Eita Academy, tenue par un homme bien connu dans son pays, Eita Akihito qui avait vaguement réussi à connaître le succès avec un de ses groupes. Mais l'engouement n'a été que bref avant que l'on s'en lasse. Trop old-school, trop brouillon, pas assez professionnel, le marketing laissait clairement à désirer. Elle l'avait compris, il fallait taper plus fort. Il ne fallait pas former des idoles, mais des machines de guerre. La Vague Coréenne était haute mais à son tour, elle s'écrasera contre le sable et une autre vague fera son apparition. Sa vague à elle, Eita Mariko.

Comme son nom l'indique, Eita Mariko est la petite fille d'Eita Akihito. Ce dernier prenant sa retraite, elle était la succession rêvée pour cette académie. Former des stars en devenir, leur offrir une formation ayant comme but d'en faire des artistes accomplis. Chant, danse, comédie, image publique, technique marketing, rien n'est laissé au hasard pour faire d'eux les nouvelles idoles des jeunes et des moins jeunes. Peu de règles sont imposées aux trainees. En réalité, il n'y en a qu'une véritable. Se donner corps et âme à l'agence. La vie privée doit être mise de côté, ce qui compte, c'est la réussite, uniquement la réussite. On leur promet la gloire, l'argent, la reconnaissance. On allait les idolâtrer, leurs noms seront sur toutes les lèvres. Mais pour chaque bénédiction, il faut accepter des sacrifices. Il faut accepter un travail acharné, accepter de mettre une croix sur ses week-ends, sur sa vie privée. Pas d'état d'âme, pas de vagues. Mariko est bien claire, elle ne tolérera aucun scandale.  

Août 2016 : un groupe est lancé en juin 2016, encore sous la direction du fondateur. Un duo, deux filles issues du premier groupe de l'agence. Le succès est bon, mais pas suffisant aux yeux de la nouvelle directrice qui décide alors d'ajouter deux nouvelles têtes au groupe. Après un entraînement intensif d'un mois, le groupe revient plus fort que jamais et fait un véritable buzz sur internet. Le plan marketing parfait, une chanson entraînante, quatre filles parfaites avec des personnalités totalement différentes, on commence à s'intéresser un peu plus à cette agence qu'on tendait à oublier dans son propre pays. Mariko l'a promis, elles ne sont que les premières d'une belle lignée d'idoles qui relanceront définitivement le monde de l'entertainment Japonais.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 1 Mar - 18:35
Contexte du forum
Listen to our story
Afin que tu puisses mieux te repérer, voici une petite timeline qui te sera sûrement bien utile !

1920 + ouverture d'une prestigieuse école d'arts, non loin de la capitale japonaise, dont le système de scolarité se base sur le système européen (néanmoins reconnu par l'état japonais), l'académie porte le nom de son fondateur

2000 + ouverture des inscriptions à l'académie aux élèves de nationalités étrangère ; ces derniers viennent désormais de tous les horizons, aussi bien culturels que sociaux (une bourse est accordée aux meilleurs d'entre eux)

2014 + l'académie, forte de l'excellente réputation de ses élèves dans le monde de l'entertainment, décide de créer son propre label : Eita Entertainment voit le jour ; débuts des entraînements des premiers trainees du label

2016 + (août) Hanabi, le premier girlsband du label est enfin lancé, le succès est au rendez-vous, le groupe devient l'un des plus populaires de l'archipel

2017 + (janvier) suite à la retraite du précédent directeur de l'académie, sa petite fille (Eita Mariko) décide de se concentrer sur le label ; après la vente de l'académie, Mariko achète un complexe immobilier : les locaux de l'agence Eita Entertainment

2017 + (printemps) lancement imminent de F!GHTERS, le premier boysband de l'agence

 
A. Contexte — Once Upon a Time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [Tapis] Tapis Contemporain by PRESENT TIME
» Deutzia compacta 'Lavender Time'
» [Plateau à sushi] SUSPENDED TIME by LN BOUL
» [Lampe/réveil] Watt Time
» [Plateau] Suspended Time by LN BOUL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Passeport, please ! :: Make it real-