Shake it off ! |#| JAEHWAN&JIHOON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 25 Fév - 22:31
Shake it off !
Jae Hwan & Ji Hoon

Un scandale, une honte, une calomnie ! On le mettait dehors comme ça, après tout ce qu’il faisait, après tout ce qu’il sacrifiait ? C’est-à-dire ? Il ne savait plus. Il donnait tout pour Haruto ! Il était le curry sur son riz, son miel qui n’expirait jamais, tout, vraiment tout ! Et on le jetait pour un dîner avec sa mère. Avait-il envie d’être là ? Oh que non, jamais. Non, non, non. Rien que d’imaginer, il avait envie de crier, sûrement pas. Alors de quoi se plaignait-il ? Il ne savait plus. Grognon, il vida son verre, continuant à chouiné auprès de cette fille qui était assise face à lui. Il ne savait même pas ce qu’il faisait là ! Ji Hoon allait pour rentrer chez lui, à Odaiba, et il s’était arrêté dans ce bar, un joli bar. Il aimait bien. Il s’était dit qu’il manqué quelque chose. Sûrement sa présence fabuleuse ? Il ne savait pas, il ne savait plus. L’alcool, ça rendait un peu confus. Il en perdait son japonais. Il ne savait même plus si la fille face à lui le comprenait. Levant les yeux, il put constater qu’elle était partie. Le Coréen fronça les sourcils. De toute façon, elle était moche.

Commandant un nouveau verre, il pinça les lèvres. Qu’est-ce qu’il faisait là ? Il n’aimait pas boire tout seul. Il aurait du rameuter ses « amis », s’ils acceptaient encore de le voir. Il faisait le mort depuis quelques mois. Depuis qu’il était réellement avec Haruto, sans doute ? Sa vie était plus rangée, plus calme, plus douce. Plus belle, aussi. Ils avaient été si heureux. Et cet idiot se permettait de l’oublier ? De se souvenir d’un putain de pull ? Choquant. Son regard croisa son reflet dans la vitre. Il était si beau, comment avait-il pu oublier qu’il sortait avec quelqu’un d’aussi parfait ? C’était une honte. Un scandale. Une calomnie. Oui, parfaitement. Et si on lui demandait, il serait incapable de dire ce qu’était une calomnie, mais il était certain que ça correspondait exactement à la situation ! Haruto finirait bien par se souvenir, à un moment ou à un autre. Et Ji Hoon avait hâte. Parce que, emplit de culpabilité, le Coréen pourra demander tout ce qu’il voulait. Ça lui plaisait bien.

Finissant son verre, il le repoussa. C’était ennuyeux, tout seul. Il devait se trouver des amis. Un ami. Peu importe. Il avait envie d’appeler Haruto et de s’outrager qu’il le laisse sortir seul. Et de s’outrager qu’il le laisse être gay tout seul. La solidarité entre pote, c’est plus ce que c’était, franchement. Il était déçu. Se levant, il fronça les sourcils, balayant la salle du regard avant de le voir. Oh. Il était… Différent. Il se dégageait tout à fait dans cette soirée. Il avait ce petit truc en plus, ce petit rien, que personne ne devait voir sauf lui. Un sourire éclaira le visage du jeune homme qui fut presque instantanément attiré. Il en oublia tout ce qui le tracassait, retrouvant toute sa joie, son excitation. Il avait cherché cette personne spéciale. Il l’avait trouvé et il tenta de ne pas trop sautiller devant lui. « HEEEY. Tu serais pas Coréen ? » Le tout dans la langue du pays. Il était si ému de trouver un de ses camarades ici.


Made by Neon Demon

_________________



I hate you
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 28 Fév - 12:08
Shake it off !
Ji Hoon & Jae Hwa

Sortir le soir, changer de bar, boire, draguer, flirter. Tout ceci était comme une routine pour lui. Il en avait pris l’habitude depuis qu’il était au Japon et déjà même lorsqu’il vivait encore à Séoul. Est-ce que ça lui plaisait ou non ? Jae Hwa le faisait plus par habitude, par intérêt que parce qu’il trouvait une certaine satisfaction là-bas. C’était toujours mieux que de rester traîner à la maison puis ne rien faire d’autres que se prélasser devant la télévision. Il avait un objectif à atteindre et ce n’était pas en flemmardant chez lui qu’il l’obtiendrait. Certes, ce n’était pas en étant si frivole qu’il l’aurait également cependant ce côté là avait tout de même un avantage, il avait pu récolter certaines informations. Hors, tout ceci n’était plus ce qui importait, il devait être plus courageux puis rejoindre l’agence de son père de son plein grès ou envoyer quelqu’un le faire à sa place. Et c’était plus facile à dire qu’à faire. Au vue de toutes les mauvaises actions de son géniteur, il ne fallait pas le considérer comme une cible facile, pas comme ces personnes qu’il avait parvenu à manipuler avec tant d’aisance. Gyeong Wan n’était pas aussi dupe... Il était machiavélique, malicieux et un seul faux pas suffisait pour qu’il détruise votre vie entière. N’était-ce pas ce qu’il avait fait avec sa propre femme ? Même si son désir de vengeance était profond, le jeune homme ne devait impérativement pas se précipiter, prendre son temps puis continuer à réfléchir, à récolter des renseignements et lorsqu’il aurait assez de choses pour le faire tomber, pour le briser, il agirait. Chaque homme avait ses faiblesses et son père en avait assurément. Le plus compliqué était de les trouver.

Après avoir enquêté de son côté, le garçon avait su obtenir certaines informations, comme certains lieux dans lequel son géniteur avait l’habitude de se rendre, quelle femme il avait fréquenté et pour quelle raison l’avait-il fait. Peut-être que la plus grosse faiblesse de ce vaurien était justement les femmes, comme nombreux hommes néanmoins aux yeux du photographe, c’était beaucoup trop simple que ça soit le cas.

S’amusant à faire tournoyer le liquide à l’intérieur de son verre, installé au comptoir, son regard était dirigé discrètement vers la table à laquelle son père était assis, accompagné d’un autre homme, deux belles femmes pour chacun d’entre eux. Tous deux semblaient prendre du bon temps, riant fortement parfois cependant la musique était si forte que Jae Hwa peinait à entendre leur conversation. Il fallait qu’il se rapproche un peu, juste un petit peu. Mais... Il ne le put guère. Il avait entrepris de bouger, l’un de ses pieds quittant son tabouret cependant il n’avait pu effectuer le moindre mouvement qu’un garçon, bien trop enjoué à son goût, ne se place devant lui afin d’entamer une discussion. Oh dieu... Qu’avait-il fait pour mériter ça ?

Ne surtout pas soupirer. Ne surtout pas montrer que cet homme le dérangeait pleinement. Et ne surtout pas l’envoyer balader parce qu’il sentait l’alcool à plein nez. Il fallait toujours que ça tombe sur lui ce genre de choses.

- Heyy !! Le salua-t-il alors d’un sourire un tant soit peu sarcastique avant d'ajouter d'un ton plus ou moins similaire, Oui je suis coréen, comment t’as deviné ?

Et bien quoi, lui aussi pouvait jouer aux idiots non ? Pas besoin d’être bourré pour ça. Seulement la question de son vis-à-vis lui paraissait tellement stupide qu’il n’avait pu s’empêcher de se moquer légèrement.

- Toi aussi apparemment, puisque tu parles la langue !

Waouh, ça c’est ce qu’on appelle être encore plus observateur... Etait-il sûr d’être complètement sobre celui-là ? Parce qu’au vu du niveau de conversation, on pouvait se poser la question.


Made by Neon Demon
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 1 Mai - 21:22
Shake it off !
Jae Hwan & Ji Hoon

Ji Hoon n’avait jamais demandé à avoir un petit-ami amnésique, pourquoi est-ce qu’on lui en donnait un ? Il n’en voulait pas. Il voulait qu’on lui rendre le Haruto original. Ce qu’il aimait. Et qui l’aimait en retour. Ils formaient un couple parfait, ils ne se disputaient presque jamais, ils étaient si heureux ! C’était triste, il allait pleurer. Il préféra reprendre un verre plutôt. En plus, cet idiot osait le lâcher. Pour passer une soirée avec sa mère ! Une honte ! Il n’avait pas le droit de le laisser. Où est-ce qu’il avait vu qu’il pouvait faire ça ? Nulle part. ça mettait le Coréen dans une rage folle. Puis il se rappelait que c’était un peu un truc de psychopathe que de s’énerver parce qu’il voyait sa mère. Alors il se calma et il trouva ça mignon.

Il fallait qu’il se trouve des amis, une occupation. Il ne voulait pas parler à une femme. Il savait comment c’était, elle allait lui sauter dessus en lui suppliant de lui faire l’amour toute la nuit et il allait devoir décliner, et la jeter à la mer pour s’en débarrasser, sinon, elle le poursuivrait à vie. Ah, c’était dur, la vie de perfection de la nature ! Ji Hoon souffrait de ce physique trop avantageux que la nature lui avait donné. C’était difficile à vivre, personne n’imaginait cela. Non, il devait se trouver un camarade de même sexe que lui, forcément moins beau, qui ne l’intéresserait de toute façon pas puisque les seuls attributs masculins ayant grâce à ses yeux sont les siens et depuis peu, ceux de Haruto.

Un Coréen. Parce qu’une fois bourrée, il lui arrivait de perdre son japonais. Et son coréen, aussi, le chinois, lui, restait toujours. Mais il y avait moins de chance qu’il se mette à déblatérer en mandarin s’il s’exprimait en coréen qu’en japonais, du coup, c’était un bon deal. Il n’était pas aussi moche que les autres dans le bar, ça l’avait aidé à voir juste. Il était bien coréen ! Qui parlait coréen. Magnifique !

« Ouaaais, t’inquiète frère, moi aussi. » Ce qui devoir se voir par sa beauté, encore supérieur à celle d’un Coréen standard grâce à son ingénieux métissage qui le rendait absolument parfait. « T’es tout seul ? » S’arrêtant un instant pour phaser, il fronça les sourcils. « J’te drague pas, hein ! » Personne n’avait rien dit, pourquoi était-il si offensé ? Il grimaça rien qu’à l’idée de draguer un homme. L’homosexualité, ça l’avait toujours profondément dégoûté. « Je m’appelle Ji Hoon ! Je viens du coin de Busan. » Magnifique ville, magnifique endroit qui lui manquait. « Et toii… Vu ton accent… Sûrement Séoul ! » Pauvre ville qu’il n’avait pas pu totalement visité à cause de Haruto, encore une fois, qui lui avait proposé un programme de découverte bien plus intéressant à l’époque.

Made by Neon Demon

_________________



I hate you
Nymphadora Tonks ☽ My heart is racing like it’s about to burst,I wanna know what’s next. My reasoning only gives me one answer, Call me crazy, I still want you. All that’s left for me is your deep scars and they’ll never fade.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 14 Juin - 9:05
Shake it off !
Ji Hoon & Jae Hwa

Pourquoi fallait-il que maintenant, il se coltine un autre coréen ? Sérieusement... C’était quoi cette poisse ce soir ? Lui n’était pas là pour se faire des amis, ni pour se saouler comme son interlocuteur. Il était ici pour enquêter seulement au vue de la tournure de la situation, ça paraissait un brin compromis. Et le pire dans tout ça, Jae Hwa ne devait pas montrer que cela le dérangeait, il devait rentrer dans le jeu stupide de l’autre garçon. Ce qui signifiait littéralement, perdre son temps. Si encore il avait été sobre, le photographe aurait certainement été moins ennuyé toutefois se coltiner un ivrogne, c’était le cadet de ses soucis. Il n’avait pas passé un diplôme de photographie pour finir dans le baby-sitting. Est-ce que ça marchait s’il disait qu’il n’était pas seul, que sa copine ne tarderait pas à revenir et que du coup, lui risquait de les dérangeait.

Il n’en avait pas eu le temps. S’il avait ouvert la bouche pour dire quelque chose, il s’était arrêté dans son élan à la remarque de son vis-à-vis, non pas sans arquer un sourcil. Encore heureux qu’il ne le draguait pas ! Il ne manquerait plus que ça... Seulement le fait qu’un homme lui fasse une telle réflexion, c’était louche. Non parce que d’origine, sérieusement, quel garçon irait penser qu’un autre garçon le draguait sous prétexte qu’il lui avait demandé qu’il était seul ? N’importe quoi.

« Même si tu me draguais, sache que je ne suis pas intéressé. » Avait tout de même préféré relever le jeune homme. Ses phalanges s’entourèrent autour de son verre sur ses dires, s’amusant à faire tournoyer le liquide à l’intérieur avant qu’il n’en prenne une gorgée.

Il n’avait rien contre ces gens là. Il s’en fichait royalement du moment que lui, on le laissait tranquille et qu’on ne s’immisçait pas dans ses plans.

- Correct, je viens de Séoul.

Busan, il avait déjà eu l’occasion d’y aller lorsqu’il était plus jeune mais il ne s’en souvenait pas très bien. Il était trop petit pour ça mais ce n’était pas la peine de relever.

- Je m’appelle Jae Hwa, enchanté, Se présenta-t-il alors à son tour, Tu fais quoi dans la vie, Ji Hoon ?

« A part te bourrer la gueule »... Oui, il y avait amèrement pensé mais il n’en avait rien dit, continuant de jouer les innocents en souriant bêtement. Quel idiot, franchement.



Made by Neon Demon
 
Shake it off ! |#| JAEHWAN&JIHOON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 83 - MILK SHAKE x GOLDEN 15 mois ...... SCP
» shampooing doux milk shake de rose inspiré de Lavera
» Milk-Shake joue au Mâle >.
» HIPPY SHAKE - A ADOPTER
» Lampes sans piles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Shibuya-