Bienvenue sur TTK ! Le groupe Tokyoïte est fermé jusqu'à nouvel ordre, favorisez les autres groupes heart heart

 

 Der Ententanz + Ana ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 6 Mar - 6:32

Der Ententanz

Ce devait être une belle soirée, tranquille, juste eux deux. Se retrouver entre potes, se raconter des potins entre deux bières – japonaises – ce genre de choses absolument utiles, nécessaires, vitales. Ça faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient plus retrouvés. Ils avaient chacun leur petite vie de leur côté, mais ils se manquaient. Presque chaque jour, ils se téléphonaient. Parfois deux minutes, parfois deux heures. Bientôt, ils travailleraient ensemble. Ce serait tellement cool ! Ils devaient en parler, d'ailleurs. Oui. Ce devait être une belle soirée. Bouffe chinoise – ça arrivait même aux meilleurs (et aux plus bornés) – et alcool japonais – parce qu'il fallait quand même pas abusé pour passer un bon moment, devant des jeux télévisés stupides mais si drôles, assis devant la table basse. Mais à force de trop boire, eh bien... Oui. Une si belle soirée. Ça n'empêchait pas l'envie d'uriner.

Fébrile, les mains crispées sur la serviette éponge qu'il tenait dans ses mains pour les essuyer, Hiromu fixait le rebord de la baignoire. Il ne rêvait pas. C'était bien ce qu'il avait craint. Cette petite tâche jaune qu'il apercevait au coin de son œil pendant qu'il se soulageait. Ça le narguait. Il le sentait. La mâchoire serrée, il tenta de discipliner les battements paniqués de son palpitant. Allons, ce n'était rien. Juste du plastique vibrant. Roulant ses lèvres l'une contre l'autre, il se répéta qu'il était un homme. Courageux. Tendant le bras, il battit doucement l'air à la recherche du porte-serviette. Son regard restait rivé sur l'abomination qui trônait fièrement, avec son regard pervers. Hiromu était sûr que ce truc se foutait de sa gueule ! Non. Une fois la serviette déposée, Hiromu recula de deux pas, ses fesses cognant le lavabo. Passant une main sur son visage, il poussa un long soupir. Son index et son pouce frottèrent ses paupières, s'arrêtant pour pincer l'arête de son magnifique nez. Allez. Il allait compter. Doucement. Un. Deux. Trois... « ANA. »
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 11 Mar - 5:47

Der Ententanz

Anastasia se sentait comme une femme qui tentait de cacher à son mari qu’elle le trompait. Son pot de kimchi ? Caché. Son bouquin pour apprendre le Coréen ? Caché. Tout ce qui avait un rapport de près ou de loin avec la Corée du Sud ? Cachés. Il ne fallait pas qu’il la gronde. Et elle voulait bien ne plus savoir parler japonais. S’il ne fallait avoir que trois langues… Bon, c’était quand même utile vu qu’elle vivait au Japon. Mais elle parait avec sa Maman en russe, donc, elle ne pouvait pas perdre cette langue. Et avec Gabriel, ils parlaient toujours en anglais, alors il fallait qu’elle garde cette langue, juste, le japonais… Mais ! Elle parlait japonais avec Hiromu ! Et elle vivait au Japon, elle ne pouvait pas perdre cette langue ! Anastasia avait très envie d’apprendre le coréen… Elle avait envie de pleurer en se disant qu’elle ne pouvait pas. Elle connaissait déjà trois langues, Hiromu avait dit qu’une quatrième allait lui effacer une des trois…

« SI TU FAIS CACA, OUBLIE PAS DE VAPORISER HEIN ? » Hiromu était déjà là, et elle préférait prévenir. Elle le connaissait. Si beau qu’il était, il n’échappait pas aux règles gastriques. Dans la cuisine, elle préparait deux verres de bières – purement japonais – et des chips – japonais – les premières ramenés par Hiromu, les secondes venant d’elle. En général, elle achetait les marques américaines, mais elle connaissait son meilleur ami, et elle ne voulait pas qu’il les mange en disant mille fois que les japonaises étaient meilleures. C’était pénible, qu’il se mente comme ça. le gras, c’était toujours meilleur Made in USA.

Chantonnant distraitement, elle ne prêtait pas attention au reste, l’esprit tranquille, tout était bien caché, il n’allait pas criser… Elle avait juste oublié un détail qui lui revint dès qu’elle l’entendit crier. Oh non ! Elle avait oublié Jacky ! Lâchant ce qu’elle était en train de faire, elle se précipita dans la salle de bain comme une furie, ouvrant la porte, elle se jeta sur Hiromu, le plaquant au sol. « Regarde pas, Jackyyyy ! » Ouvrir la porte, rigoler, prendre le canard ? Non, c’était plus facile de le plaquer au sol. « Pardon, j’ai oublié de le rangé, on a pris un bain ensemble la dernière fois ! » Il avait insisté pour venir. Se relevant rapidement, elle alla chercher l’objet, lui tapotant doucement la tête. « Il est si mignon, comment tu peux avoir peur de lui ? » Le retournant, elle l’alluma, sentant le petit objet vibrer entre ses mains. « Regarde comme il est chou ! » Et ça la faisait rire ? Un peu trop. Surtout de l’approcher légèrement de son meilleur ami. Ne voulait-elle pas le protéger, d’abord ? Elle verra ça plus tard.


_________________



I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 27 Mar - 7:01

Der Ententanz

« JE VAIS PAS FAIRE CACA ! » C'était dit. C'était quand même pas possible de le croire capable d'une telle abomination ! Et si ça lui arrivait, il vaporisait tout le temps ! Bon, Hiromu ne souhaitant pas que sa réputation se termine ici, il tira le rideau, ellipse jusqu'à la prochaine scène. Une horreur sans nom l'attendait néanmoins. S'il avait su... Quoi ? Il se serait retenu ? Quitte à vivre ça, oui, il aurait été capable de pisser dans les haies qui bordaient l'immeuble. Non, franchement, c'était au-dessus de ses forces. Il le fixait. Ce putain de canard vibrant le fixait de ses petits yeux pervers. Pire ! Il le narguait ! Il avait vu des choses que même lui n'avait jamais osé voir ! Hiromu se sentit soudain très mal. Comment avait-elle osé ? Il existait tellement de modèle, de nos jours ! Même lui en possédait quelques uns – pas qu'il en ait besoin, cependant, mais il y en avait toujours qui étaient plus gourmandes que ça, et ça lui arrivait d'être fatigué, voilà.

Le cri venait du cœur. Qu'elle vienne jeter ça de suite ! A peine eut-il le temps de s'interroger – Jacky ? – que Hiromu se sentit plaqué au sol. Alors ça, c'était encore pire humiliation. « Mais je veux pas savoir !! » Il aurait encore mieux supporté qu'elle lui dise avoir pris son bain avec son petit-ami moche. Poussant un grognement lorsqu'elle se décida à se lever, Hiromu se massa le crâne, avant de se redresser dans un cri. « Arrête ça ! Putain Ana ! Il est pas chou, regarde-moi sa tête de pervers, là ! J'te jure qu'il m'a fixé ! » Il avait l'air ridicule à reculer comme ça, oui, il savait. Mais c'était plus fort que lui. Une réaction épidermique. Comme une allergie. Mais il n'allait pas pleurer, non ! Il était beaucoup plus fort que ça ! « C'est trop sale. Comment tu peux faire ça avec... ça. » Faisant un geste vague vers la chose qui s'agitait comme un pervers dans les mains de la jeune femme, le love coach tenta de la contourner. « Allez pose ça, et hors de ma vue ! » Rasant le mur, il fila dans le salon, fixant Ana alors qu'il marchait à reculons. « Ton Coréen te suffit plus ? Il sait qu'il doit rivaliser avec un canard ? » Quelle humiliation, franchement. Hiromu le plaindrait presque ! Presque.
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 2 Mai - 0:07

Der Ententanz

Hiromu faisait caca comme tout le monde, Anastasia leva les yeux au ciel en l’entendant si outrée. Il avait bien le droit de se soulager comme le commun des mortels, à condition de vaporiser derrière lui, parce qu’elle n’avait pas très envie de sentir ça. Elle était sa meilleure amie, il pouvait bien assumer ça devant elle au lieu de faire sa Princesse. Quand elle y allait, elle lui disait aussi. Elle trouvait ça important de le tenir informé de l’état de son transit. Au moins, il ne s’en inquiétait pas.

Dans la cuisine, l’esprit léger et tranquille, comme celui de Hiromu s’il avait décidé de se vider comme elle aurait pu le recommander. Oui, Anastasia ne pensait à rien quand le pire arrivé. Le hurlement de son ami la ramena à la raison et lui fit rappeler la terrible présence de Jacky dans la salle de bain. Plaquer Hiromu au sol semblait la chose la plus évidente à faire pour le protéger et s’assurer qu’il ne regarde pas trop son petit canard, pourtant très innocent. Enfin, à sa façon. Relâchant son meilleur ami, elle alla voir Jacky pour s’assurer qu’il n’était pas vexé, fronçant les sourcils en entendant le bougre dire qu’il n’était pas chou. « Il l’est plus que toi ! » Jacky n’avait rien demandé et voilà qu’on était méchant avec lui.

« Il a été conçu pour ça Hiromu. Tu crois que ça plait à ta main quand tu te branles ? Pourtant tu le fais ! » Et qu’il ne vienne pas dire il n’épluchait pas le poireau de temps en temps, tous les hommes le faisaient, c’était presque une seconde nature chez eux. Le menaçant avec Jacky alors qu’il longeait les murs, elle rit en le voyant fuir au salon, rangeant tranquillement son canard pour ne plus être tenté de l’embêter. Une fois de retour au salon à son tour, elle fronça le nez en l’entendant. Elle allait pleurer, elle allait pleurer. Se rapprochant de son meilleur ami, elle lui attrapa le col. « Rivaliser ? RIVALISE AVEC JACKY ? » Pourquoi est-ce qu’elle s’énervait ? Pourquoi est-ce qu’elle le secouait. « MAIS JACKY EST BIEN MEILLEUR QUE GABRIEL. » Une grande souffrance. Elle se laissa tomber sur le canapé, comme pris de vertige. « Hiromu, je l’aime tu sais ? Mais… » Il était mauvais. Un drame pour la belle Russe, comme tout le monde devait s’en douter.


_________________



I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 22 Juin - 2:42

Der Ententanz

Dans quel monde Ana vivait-elle pour trouver un canard vibrant pervers plus mignons que lui ? Hiromu se le demandait sincèrement. Et il jeta regard noir à ce Jacky de pacotille. Lui, au moins, le voyait tel qu'il était. Ana était aveuglée par le plaisir que ce truc lui procurait – même si ça coûtait au Japonais de l'imaginer. Pas qu'il l'imaginait avec ce plastique vibrant de malheur entre les cuisses. Quelle horreur. Pourquoi un canard. Qui avait eu cette idée démoniaque, d'abord ? Pourquoi les lobbys défenseurs des animaux ne se penchaient pas sur ce cas ? C'était clairement une déviance. (Mais loin de lui l'envie d'insulter sa meilleure amie.) « Ma main est très honorée, ok ? » Et son bras en sortait à chaque fois plus fort. « Et je le fais sûrement moins souvent que toi avec Jacky. » Parce que lui, il n'avait pas besoin de compenser les mauvaises prouesses de ses partenaires. Lui ne couchait qu'avec des femmes japonaises et jolies. Et souvent, c'était une autre main que la sienne qui s'en occupait – ou autre.

De retour dans le salon, Hiromu se sentit de suite mieux. Comme si le regard du canard pervers pesait sur ses épaules, alourdissait l'atmosphère. Ici, ça allait mieux, et il se permit même de lancer une plaisanterie là-dessus. Ses yeux ronds démontrèrent sa surprise lorsque sa meilleure amie le saisit par son col. Eh bien ! S'il s'était douté qu'elle tienne à son moche à ce point ! « Hein ? » Venait-elle vraiment de dire ce qu'il venait d'entendre. Ce canard pervers, bien meilleur que ce Coréen frimeur ? Mais pourquoi ça l'étonnait ? Sérieux ? Hiromu aurait dû s'en douter. C'était évident. Mais les paroles de la belle le perturbèrent bien plus. « Effectivement, tu dois beaucoup l'aimer. » Il ne s'était pas douté que ce soit si sérieux !

« Allez, allez... C'est si terrible que ça ? » Hiromu voulait bien évidemment tout savoir. Tout ce que Ana ne lui avait pas encore dit. « Franchement, je pensais que tu exagérais pour me faire plaisir... » Se grattant l'arrière du crâne, il se laissait tomber sur le canapé. « Il était peut-être puceau ? » Après tout, elle était un peu la spécialiste des dépucelages inopinés. Pour le coup, Hiromu se demanda si cette idole de pacotille était meilleure que Liang. Mais ce n'était sûrement pas des questions à se poser. Surtout que la belle ne se rappelait même plus du prénom de son meilleur ami ! « Tu veux que je lui donne des conseils ? » Allez, pour la peine, le love coach était prêt à lui faire un prix.
 
Der Ententanz + Ana ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Shibuya-