Do not cross the line |#| GABANA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 29 Mai - 18:25
Do not cross the line
Gabana


La célébrité plaisait à Gabriel. Les voix des fans qui hurlaient le nom des F!ghters lorsqu’ils entraient en scène, qui scandaient le sien sans jamais se fatiguer. Ce n’était qu’un pseudonyme, mais Billy était devenu, en l’espace de quelques mois, une personnalité dont beaucoup se rappelaient ! Il n’était plus ce petit américain maltraité par les autres à cause de ses yeux bridés, qui courait désespérément après la belle Anastasia, la seule qui semblait vraiment le remarquer. Les choses avaient beaucoup changé. Elle était devenue sa petite amie. Il était pris. Imaginer toutes les femmes qui se seraient rêvées à la place de la Russe lui faisait tourner la tête. Il était devenu quelqu’un !

Arrivé devant l’appartement d’Anastasia, Gabriel fit glisser un doigt sur son écran, avalant une gorgée de son thé trop peu sucré. Il affichait 15h50. Allait-elle lui reprocher 35 minutes de retard ? Elle avait le don de lui reprocher des détails. Des petits détails ridicules, sans importance. Il ne faisait pas d’effort particulier pour son physique ? Il ne se poussait pas au maximum ? La belle affaire : les fans appréciaient les quelques efforts qu’il faisait, le poids qu’il avait perdu, les mimiques qu’il avait apprises. Il avait même lu que certaines adoraient son accent !

Il sonna plusieurs fois à l’interphone de sa petite amie, annonçant son arrivée d’une « C’est moi » presque chantant avant d’attendre qu’elle arrive. Ils avaient prévu une sortie tous les deux, mais il avait juste envie de se poser et de ne rien faire. Lui faire l’amour était une autre idée. Gabriel était persuadé de s’être déjà amélioré depuis leur première fois ensemble. Il n’avait qu’à annuler leur sortie, elle ne lui en voudrait pas, si ? Tant qu’ils étaient ensemble, elle devait être contente, comme toutes les filles. Quand la charmante Russe vint enfin lui ouvrir, il leva bien haut le sac qu’il avait apporté. « J’ai ramené de la bouffe ! s’exclama-t-il avant de s’approcher d’elle et de lui déposer un baiser sur la joue. J’espère que ça te plaira, j’ai dû me grouiller un peu. » Il était persuadé que des fans auraient pu le reconnaître.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

i'm in love with the shape of you ☽ girl, you know I want your love, your love was handmade for somebody like me, come on now, follow my lead, I may be crazy, don't mind me, say, boy, let's not talk too much, grab on my waist and put that body on me, come on now, follow my lead, come, come on now, follow my lead.
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 30 Mai - 9:53
Do not cross the line
Gabana


Plusieurs fois, la jeune animatrice posait son regard sur son téléphone portable, constatant toujours un peu plus combien son petit-ami était en retard. C’était une grande star oui, forcément, il avait mieux à faire. Il était très occupé. Surement trop pour prendre de ses nouvelles, pour lui dire qu’il ne serait pas exactement là à l’heure. Il pourrait le faire, quand même, mais il fallait se montrer conciliante, comme il réalisait son rêve, qu’il goutait enfin à la gloire qu’il méritait et brillait aux yeux de tous comme il brillait pendant longtemps uniquement dans ses yeux à elle ! Oh qu’elle devait être fière, de le voir si bien réussir. Elle l’était. Elle l’avait même raconté à sa mère qui avait pourtant trouvé ses chakra très fermés en lui racontant. Mais non, tout allait bien, ses chakras étaient très heureux et elle comprenait parfaitement la situation.

Assise sur son canapé, elle parlait tranquillement avec Hiromu par message, lui expliquant sagement la situation. Elle était habillée d’un joli tee-shirt et d’une jupe patineuse, pour être mignonne pour sa Rockstar, légèrement maquillée. Prête à sorti, depuis quasiment une heure. Elle était bête, elle aurait dû prévoir le coup. Bien évidemment. Elle alla se perdre sur Facebook plutôt. Voir la vie de ses amis rester aux Etats-Unis pour la plupart. Ce n’était pas si populaire en Russie. Oh, Josh et Katelyn avait eu un bébé. Qu’il était mignon. Like. Julia allait bientôt se marier avec son amour de toujours, elle était contente pour elle ! Like. Et ce type qu’elle s’était tapé en dernière année de lycée faisait son coming out, elle l’avait bien su qu’il n’était pas tout à fait hétéro vu le temps qu’elle avait mis à le chauffer. Like !

Ils avaient tous une vie si parfaite. Mais elle aussi ! Elle passait à la télévision, on parlait d’elle sur les réseaux, peu importe si c’était pour la critiquer, et elle sortait avec une célébrité qui était avant tout son grand amour de toujours. C’était merveilleux, elle le savait. Son cœur rata un battement en entendant finalement la sonnerie de son appartement retentir. Elle répondit à peine au téléphone que déjà elle lui ouvrit. Soulagée qu’il arrive enfin, elle ne regarda pas sa montre pour ne pas constater son temps de retard et ne pas s’énerver.

Ouvrant la porte, elle resta un instant bête. Il avait ramené à manger ? Mais ne devaient-ils pas sortir, normalement ? Anastasia resta interdite, un peu déçue qu’il ne la salue qu’avec un baiser sur sa joue, après toute l’attente fournie. C’était si froid, comme un couple marié depuis des années. « T’es quand même en retard, une fois de plus. » Un soupir quitta ses lèvres alors qu’elle fermait la porte derrière elle. Elle ne savait pas vraiment quoi lui dire soudainement, regardant simplement le sachet qu’il tenait. « Je pensais qu’on sortait pour manger ? Me dis pas que je me suis préparée pour rien ! » Elle savait qu’ils n’étaient plus aussi libres qu’avant mais quand même, elle ne voulait pas rester enfermé toute la journée. « Tu pourrais prévenir quand tu es en retard ou quand tu veux faire autre chose. » Son ton était un peu plus sérieux, toujours calme. Ce n’était pas grand-chose, mais elle souhaiterait simplement qu’il pense plus à elle.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 4 Juin - 0:55
Do not cross the line
Gabana


Quand même en retard ? Gabriel toisa du regard sa petite amie. Elle avait osé lui faire ce commentaire, alors qu’il se donnait du mal pour travailler et devenir une idole respectable ? Pour faire aimer son corps et sa voix au monde entier ? Il laissa glisser son regard sur la Russe. Elle lui manquait tellement de respect, ces derniers temps. Toujours quelque chose à dire, une raison de râler. Était-ce vraiment utile ? Il laissa retomber le sachet à son côté et entra dans la pièce, attendant que Anastasia reprenne la parole pour la regarder à nouveau. « Ah, oui, j’avais oublié. » déclara-t-il, usant de l’incroyable talent de comédien qu’il avait. « Nan, j’ai la flemme, j’ai préféré acheter à manger. »

Sans prendre le temps d’enlever ses chaussures, l’américain se permit de rejoindre le salon, posant le sachet sur la table basse avant de s’effondrer dans le canapé, ses bras retombant sur l’accoudoir gauche, sa tête par-dessus. Il était fatigué. Exténué. Ne le montrait-il pas assez ? Il avait passé bien trop de temps à l’agence pour pouvoir encore sortir et aller faire la fête avec Anastasia. Ne pouvait-elle pas le comprendre, au moins un peu ? Il avait vraiment l’impression qu’elle se moquait de lui.

Sa langue claqua sur son palais quand il entendit Anastasia reprendre la parole. « Oh, s’il te plaît, j’étais au travail toute la journée. » Elle abusait. Depuis quand se permettait-elle d’être aussi exigeante envers lui ? De lui parler comme ça ? Elle n’était pas sa mère ! L’idole se saisit de la télécommande et commença à zapper, à la recherche d’une chaine étrangère capable de lui plaire. « Si tu veux je reprends ma bouffe. » marmonna-t-il pour lui-même, les yeux posés sur l’écran.

Sérieusement, pour qui se prenait-elle ? Depuis quand ? D’où ? Il était tout heureux de venir la voir après avoir acheté le repas et elle parvenait encore à se plaindre parce qu’il était en retard ? Gabriel laissa échapper un soupir par le nez, abandonnant sa recherche vaine. Il n’y avait rien d’intéressant à cette heure, visiblement. « Viens près de moi ! » Il était venu pour la voir, pourquoi restait-elle dans l’entrée ?

Ce n’était pas la première fois qu’il avait l’impression d’être mis de côté par sa petite amie. Les fans criaient leur nom à tout bout de champ, mais il ne cessait d’avoir le sentiment de décevoir Anastasia, peu importe ce qu’il entreprenait. Que lui fallait-elle, s’il ne lui convenait plus ? Un sur-dieu vivant ? Il ne pouvait pas tout faire non plus, elle devait apprendre à partager ! Maintenant qu’il était connu, il n’avait plus autant de temps à lui accorder et il devait sans cesse travailler. Elle l’avait voulu, mais elle n’était jamais contente.

Tapotant la place qui se trouvait à côté de lui, il lui fit signe d’approcher, espérant qu’elle le rejoindrait. La bouffe allait refroidir, si elle ne se grouillait pas, et il n’avait pas l’intention de se lever pour aller la réchauffer au microonde. Trop fatigué pour ça !

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

i'm in love with the shape of you ☽ girl, you know I want your love, your love was handmade for somebody like me, come on now, follow my lead, I may be crazy, don't mind me, say, boy, let's not talk too much, grab on my waist and put that body on me, come on now, follow my lead, come, come on now, follow my lead.
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 14 Juil - 23:19
Do not cross the line
Gabana


Forcément que ça allait lui monter à la tête. Anastasia y avait pensé, elle avait envisagé l’idée, sans songer que ce serait aussi terrible. Billy lui avait retiré Gabriel, et ce surnom ridicule ne l’avait pas aidé à rester sur terre. Elle connaissait son petit—ami, elle savait qu’il allait un peu prendre le melon avec cette promotion, mais elle avait espérait qu’il ne l’aurait pas avec elle. Qu’il resterait dans l’intimité le Gabriel qui l’avait fait tomber amoureuse de lui. il était encore là, quelque part. elle était déçue qu’il ne fasse pas d’effort, qu’il ne l’appelle même pas ou ne lui envoie pas un message pour la prévenir. Comme si elle devait être à sa disposition. L’attendre comme une vulgaire femme au foyer. Ça rendait les gens fous. C’est comme cela que sa mère est devenu aussi spirituelle et accro aux chakras des gens. Elle devrait le dire à Gabriel, ça le calmerait sûrement.

Les sourcils de la jolie Russe se froncèrent en le voyant pénétrer dans l’appartement sans ôter ses chaussures. Il faisait tellement le comédien. Elle aussi, avait eu une longue journée, elle était fatiguée. Et pourtant, elle ne faisait pas le mollusque ! Elle le fixait, tentant de savoir quoi lui dire, quoi faire. Elle n’était jamais vraiment sortie avec quelqu’un, elle ne savait pas vraiment comment on faisait, comment ça se faisait. Son petit-ami ne devait pas savoir mieux qu’elle. Non, il était encore pire. Elle avait clairement l’impression qu’il la cherchait et qu’il avait envie de la tester ou la demoiselle ne saurait trop quoi.

Comment osait-il lui parler ? Depuis quand osait-il surtout ? Elle le fixa, restant silencieuse. C’était quoi ce ton ? Et ce petit air ? On ne parlait pas comme ça à Aizawa Anastasia. Jamais. Elle se souvenait des malheureux qui avait essayé, dans les rudes froides de Vladivostok. Quand elle avait du les pliers en deux ou les enterrer tout nu dans la neige pour leur apprendre. Elle était un mystère pour tous chez elle. La plus jolie fille du quartier et plus viril que la plupart des garçons qu’il y avait. Plus forte aussi. Son père était assez fier, il avait toujours voulu un fils. Mais il avait eu cette fille. Une fille, c’était faible, c’était fragile, et il avait décidé d’en faire un homme. Malheureusement, avec le temps, elle s’était mise à ressembler vraiment à une fille et il s’était totalement désintéressé d’elle. Plus d’activité père fils le weekend. Enfin fille. Elle avait continué à s’imposer, à refuser de voir sa féminité pendant longtemps pour trop en abusé ensuite. Aucun juste milieu.

Doucement, elle avança vers lui quand il lui demanda de venir près de lui. Plus près. Elle sourit un peu avant de s’installer près de lui, sa main se posa comme toujours sur sa cuisse alors qu’elle levait ses yeux vers les siens. « Gabriel, mon amour. Je sais que tu es fatigué, que tu as de longue journée, mais j’aimerais que tu m’envoies des messages pour me prévenir. » Ils devaient garder un peu de communication. Sa main serra délicatement sa cuisse avant de reprendre : « Il faut que tu penses à moi un peu. » Au moins un peu. Elle n’était pas le genre de femme à demander beaucoup d’attention et à chouiner pour un rien. Anastasia se redressa un peu et son regard se fit plus sombre alors que sa main pinça clairement sa cuisse. « Je suis pas ta chienne, oses me parler encore une fois comme ça et je t’envoie chez tes parents dans un carton Amazone avec un drone. » Ses lèvres se pincèrent un peu. « Dans un couple, y en a toujours un qui domine l’autre, dans le notre c’est moi, alors tu te calmes. »

Son sourire réapparut sur ses lèvres, la tempête livrait à nouveau le soleil et elle relâcha sa cuisse, s’approchant pour l’embrasser. « Préviens-moi de tes retards la prochaine fois, d’accord ? » Elle pencha un peu la tête comme pour s’assurer qu’il le ferait, son air le plus mignon collé au visage. Il fallait encore un peu l’éduquer, quoi de plus normal ? « On mange ? » Sans attendre de réponse, elle se tourna pour ouvrir le sachet, regardant ce qu’il avait amené, elle le posa sur la table autour d’eux, faisant signe à son homme de la rejoindre. Elle voulait profiter de ce rendez-vous malgré tout. Il avait mal commencé mais il ne pouvait qu’aller en s’améliorant. Forcément.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
 
Do not cross the line |#| GABANA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» infos matériel pour cani cross
» Impressionant! Un parcours de Cross en caméra embarquée
» Origanum 'Bristol Cross'
» STAGE PREPARATION POULAIN HALTER, LONGE-LINE, TRAIL IN HAND
» cani cross et cani vtt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Shibuya-