Is it too late now to say sorry? |#| ASUKA&LIANG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 12 Juin - 22:52
Is it too late now to say sorry?
Asuka&Liang ♥


Il y avait trop de monde dans cette salle. Venir à ce tournage n'était pas forcément une bonne idée, mais Hiromu avait insisté. Voir toutes ces futures célébrités sur scène lui avait donné des maux de tête et la musique assourdissante qui résonnait dans la salle n'était pas non plus à son goût. Pourtant, ce n'est pas pour fuir que Liang quitta la pièce. Oh non. Cette émission était l'une des rares occasions qui lui étaient données de voir Asuka sans avoir à l'approcher de trop près. Sans avoir à forcément lui parler, et donc à s'excuser pour le comportement stupide qu'il avait eu quelques jours plus tôt.

Cela ne faisait que quinze jours. Quinze jours qui paraissaient une éternité pour celui qui avait passé son temps à tourner en rond dans sa chambre, à réfléchir et à travailler. Il en avait bien parlé à Hiromu, mais qu'aurait-il pu faire? Son meilleur ami n'était pas là pour réparer ce qu'il avait brisé. De plus, Liang refusait d'être aidé. Le déni, dans lequel il se plongeait trop souvent, était bien plus confortable que la réalité. Oui, il était heureux. Non, elle ne lui manquait pas. Tout allait mieux depuis qu'ils ne se parlaient plus.

Pourtant, c'est bien son coeur qu'il avait senti battre à tout rompre lorsque la danseuse était apparue sur scène. Pas celui d'un autre.

Asuka lui manquait terriblement. Le travail supplémentaire que leurs employeurs leur donnait était le moyen parfait pour repousser les vagues de tristesse qu'il éprouvait parfois, quand il se rappelait la conversation animée du Starbucks, et encore plus sa fin directe. Il aurait dû la rattraper. Courir après elle, l'arrêter. Lui dire que oui, il l'aimait. Il l'aimait vraiment. Mais il ne l'avait pas fait. Rester assis et regarder son verre à moitié vide était certes moins productif, mais c'était plus facile.

Ce qui poussa Liang à quitter le plateau de tournage, ce soir-là, c'était tout autre chose. Une envie naturelle. Un besoin contre lequel il ne pouvait rien. Ses pas le menèrent silencieusement le long du couloir que Hiromu lui avait indiqué, lorsqu'il lui avait posé la question. Cependant, après quelques mètres, l'ancien étudiant remarqua rien qui puisse ressembler, de près comme de loin, à des toilettes. « Il m'a pourtant dit que c'était ici... » soupira-t-il en sortant de sa poche son téléphone portable. Je n'arrive pas à trouver, tu es sûr que tu ne t'es pas trompé? Il tenta d'envoyer son message, constatant après quelques secondes que la réception était mauvaise.

Le couloir se prolongeait sur quelques mètres, puis bifurquait sur la droite. Liang songea qu'il n'était peut-être pas allé assez loin et reprit sa marche, les mains dans les poches de son pantalon. Son regard se posa sur les différents panneaux qui décoraient les portes. Toujours rien. Fallait-il être un surhomme pour trouver des toilettes ? Il allait explorer tout le bâtiment, il finirait bien par tomber dessus par has...

Liang s'arrêta net, les yeux posés devant lui, sur le visage de la dernière personne qu'il aurait pensé croiser. « Salut, Asuka... »Par hasard. Il s'était condamné seul en pensant ces mots. « Ca va? » Il pensait qu’il ne lui reparlerait jamais. Mais jamais, ce n’était plus ce que c’était.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

L
L
»insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself.insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself. insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself.insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself. → me'ow
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 16 Juin - 0:00
Is it too late now to say sorry?
Liang&Asuka ♥


La première épreuve venait de se terminer et Asuka maudissait son reflet dans le miroir. Mais qu'est-ce qu'il lui avait pris, au juste ? Danser sur une chanson de kpop ! Elle n'avait même pas osé regarder en direction de Mariko. La danseuse avait été satisfaite, mais une fois de retour en coulisses, le doute s'était emparé d'elle. Ne s'était-elle pas un peu plantée ? Trop emballée ? Pourquoi n'avait-elle pas réfléchi plus loin ? Pourquoi avait-elle laissé parler son ego, se disant que sa technique suffirait à subjuguer le public et à plaire au jury ? C'était un casting filmé, bon sang ! Les gens voulaient du spectacle ! A quoi ces longs mois d'entraînement avaient donc servi ? N'avait-elle donc rien appris ? Minah, elle, avait tout compris. Elle avait mis en œuvre tout ce que l'agence et ses professeurs passaient des heures à inculquer à leurs trainees. Un joli costume, une mise en scène millimétrée. Une chanson populaire et surtout pas coréenne ! Minah avait été si belle, en plus de s'être montrée talentueuse ! Et Asuka, elle, qu'avait-elle fait ? Des vêtements confortables et une casquette pour cacher son visage ? Mais quelle idiote !

Asuka ferma d'un geste sec le bouchon de sa bouteille d'eau. Enervée contre elle-même, elle patientait, en proie à une anxiété grandissante. La deuxième épreuve ne tarderait pas à être annoncée. Après avoir échangé quelques mots avec sa concurrente – mais néanmoins amie  - la jeune danseuse s'était rendue aux toilettes pour se rafraîchir un peu. Revenue dans les loges réservées aux filles, elle avait finalement eu envie de prendre un peu l'air.

Grand bien lui en fit, lorsqu'elle tomba nez à nez avec celui qu'elle ne pensait plus croiser. Sur le bout de sa langue pendaient les mots  « quel hasard ! » mais Asuka les garda pour elle. Ces histoires de destin ne l'amusaient plus. Droite et fière, elle essaya de faire bonne figure, le souvenir de leur dernière rencontre encore bien trop vivace dans son esprit. « Bonjour. » Sa voix s'était faite trop douce à son goût, bien qu'encore subtilement froide. L'envie d'attraper Liang par les épaules et le secouer en lui demander s'il était sérieux la prit soudainement. Pour la peine, elle ne répondit pas, ni ne lui retourna la question. Elle voulait se convaincre qu'elle s'en fichait. « Qu'est-ce que tu fais ici ? » Dans ce couloir réservé aux participants du casting et au staff autorisé, mais aussi dans le public, de façon plus générale. Mains sur les hanches, Asuka le toisa durement... pour un court instant seulement. Parce que aussi fort qu'elle essayait, elle n'arrivait pas à le détester, et encore moins à vraiment lui en vouloir.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

and then baby cheer up! ♒︎ Cheer up a little more! a girl can’t give her heart too easily, that’s how you’ll get to like me even more. I’ll act calm, as if it’s nothing, so you won’t know that I like you. just get it together© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 19 Juin - 1:14
Is it too late now to say sorry?
Asuka&Liang ♥


Les examens ? Sa première fois ? Ji Hoon et Jin Seok ? Liang parvenait à peine à trouver ce qui, au cours de sa courte existence, avait réussi à le mettre dans un état de stress aussi profond que le moment même où son regard croisa le visage d’Asuka. Tourner les talons et disparaître dans la première pièce qui se présentait n’était pas une solution, sans compter qu’il ne possédait pas les autorisations nécessaires pour y entrer. Il devait s’avouer vaincu, encore, par une puissance sur laquelle il n’avait aucun contrôle. Une puissance qui l’avait placé sur le chemin de celle qu’il aurait voulu oublier, mais dont l’absence se faisait trop sentir. Que restait-il dans son champ de possibilités ?

« Je suis venu voir le casting. » Une candidate en particulier. Celle qui avait par le passé une longue chevelure dorée. Celle dont il avait un jour, par chance, retrouvé le porte-bonheur. Celle qu’il avait, par hasard, retrouvé quelques semaines plus tard. Celle qu’il avait, sans raison, rencontré sur une route de campagne et avec qui il s’était finalement liée d’amitié. Celle dont il était tombé amoureux et qu’il avait déçue. En avoir conscience ne simplifiait rien. « Tu t’es vraiment bien débrouillée. » Son regard piqua vers le sol quand il se tut. Il sentait le poids du regard de la danseuse, même s’il s’était attendu à pire. C’était l’une de ses plus étranges habitudes.

« Je devais trouver les toilettes, mais Hiromu s’est trompé de… » Trompé ? Peut-être pas. Leur rencontre ne pouvait pas être un hasard supplémentaire. Ce ne pouvait être une coïncidence. L’avait-il sciemment envoyé jusque-là ? Il préféra s’abstenir de formulaire une hypothèse, reprenant la parole. « Oublie, ce n’est pas important. » Non, vraiment pas. C’était à Hiromu de répondre à ses questions. Comment osait-il ? « Tu ne m’as pas répondu. Tu vas bien ? » C’était bien plus important que les raisons pour lesquelles il se trouvait dans ce couloir, à discuter avec celle dont les simples mots suffisaient à le troubler. Ces quelques semaines sans se parler paraissaient des années. Lui-même peinait à se croire aussi dépendant à une autre personne. Comme si sa présence était devenue essentielle. Comme si, après avoir connu les effets que l’amour avaient sur les hommes en théorie, il passait à la pratique et se découvrait aussi sensible que n’importe quel autre. Tout cartésien qu’il était, il savait pourtant que son tour viendrait.

Il enfonça les mains dans les poches de son pantalon. Le courage ne s’y trouvait peut-être pas, mais cela lui permit d’observer plus longtemps le visage d’Asuka, que son regard semblait essayer de fuir. Il était le dernier des idiots. Le dernier. Il aurait suffi qu’il prononce quelques mots pour se libérer d’un poids énorme, mais se lancer, c’était comme se jeter dans le vide sans filet. C’était prendre trop de risques qu’il n’était pas prêt à assumer.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

L
L
»insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself.insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself. insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself.insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself. → me'ow
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Lun 26 Juin - 18:15
Is it too late now to say sorry?
Liang&Asuka ♥


Il était venu voir le casting. Tout seul ? Pour elle ? On l'avait obligé ? Les lèvres pincées, Asuka retenait son flot de question pourtant pertinentes, à ses yeux. Mais une voix grinçante lui rappelait que ça ne la regardait pas. Que ça ne la regardait plus. Avait-elle seulement un jour eu le droit d'avoir une opinion sur ce que faisait Liang ? Ça ne devrait plus l'intéresser. De toutes ses forces, ces derniers jours, Asuka avait tenté de repousser son ami de ses pensées. De se dire que ce n'était rien. Que s'il avait pu lui demander si facilement de ne plus se voir, c'était qu'il ne méritait pas d'être son ami. En vain. De nombreuses fois, la jeune femme avait voulu prendre son téléphone et l'appeler. Pour l'insulter, d'abord, et lui poser les questions ensuite. Prendre de ses nouvelles, aussi. Mais voir chaque matin que Liang, de son côté, ne revenait pas sur sa décision lui avait à chaque fois brisé un peu plus le cœur. Elle étouffait ce chagrin qu'elle n'assumait pas tout à fait. Qui ressurgissait un peu trop fort, face à lui.

« Merci. » Son ton était plat, pas franchement enjoué. Avant, ce compliment de la part de Liang l'aurait mise en joie. Aujourd'hui, ça sonnait un peu trop ironique à ses oreilles. Pourtant, son cœur battait un peu plus fort, à l'idée qu'il l'ait vue sur scène. Qu'il l'ait vue danser autre chose. Lorsque son regard se baissa, la jeune femme en fit automatiquement de même. Pourquoi avait-elle cette impression bizarre d'une scène d'un couple maladroit de drama ? Ce n'était pas le jour pour se laisser submerger par ses sentiments confus. Elle devait se focaliser sur ce casting qu'elle avait tant attendu. Rien ne devait la perturber. Et surtout pas Liang. « C'est par là-bas. » Les bras croisés sur la poitrine, elle indiqua une direction du menton. Mais effectivement, ce n'était sûrement pas important. Asuka refusait de croire que c'était une excuse pour la voir. N'importe quoi. Comment aurait-il su, d'ailleurs ?

Prenant une inspiration discrète, elle poussa un soupir qui l'était un peu moins. « Autant que me le permet le stress. » La trainee ne se savait pas aussi cassante. D'ordinaire, elle cherchait toujours le côté positif des événements qui rythmaient sa vie. Mais là, elle devait avouer qu'elle n'en voyait pas vraiment. « Et toi ? » Elle décroisa les bras, comme si la réponse ne l'intéressait pas vraiment. Un coup d’œil à sa montre lui apprit qu'elle avait encore un peu de temps devant elle. Pourtant, Asuka souhaitait fuir. Ou peut-être pas. Ses jambes refusaient de bouger, sa langue de prendre congé. A la place, son cerveau perturbé posa les questions qu'elle aurait voulu garder pour elle. « On t'a obligé à venir ? » Liang savait qu'elle participait à ce casting. Il n'avait pas oublié, si ? Elle le lui avait dit le jour où il avait décidé qu'ils ne devaient plus se voir. « Est-ce que tu pourrais avoir l'air moins... » Sa main fit un vague geste en sa direction, tournant dans l'air. « Maussade ? » A nouveau, Asuka croisa les bras. « C'est toi qui as voulu cette situation. » Et même si elle ne le souhaitait pas, il restait dans son cœur une petite trace de rancœur.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

and then baby cheer up! ♒︎ Cheer up a little more! a girl can’t give her heart too easily, that’s how you’ll get to like me even more. I’ll act calm, as if it’s nothing, so you won’t know that I like you. just get it together© endlesslove.
— I'M MADE IN KOREA —
— I'M MADE IN KOREA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 28 Juin - 19:44
Is it too late now to say sorry?
Asuka&Liang ♥


Si l’on pouvait admirer Liang pour une chose, c’était sa capacité à se tenir aux résolutions qu’il prenait. S’il décidait, en début d’année, d’arrêter de manger tout ce qui était sucré et de ne boire qu’un litre d’eau par jour au lieu de cinquante tasses de café, il le faisait sans trop y manquer. Pour Asuka, même si elle n’avait rien d’une tasse de café ou d’un gâteau trop sucré, la logique ne changeait pas. Il avait décidé de ne plus lui parler, de ne plus la voir. Il ne l’avait plus vue. Pas une seule fois il ne lui avait envoyé un message. Jamais il ne l’avait appelé. En revanche, il ne s’était pas promis de ne plus penser à elle, et c’était bien là que se trouvait son erreur. Il essayait d’oublier la personne vers laquelle son esprit ne cessait d’aller. Sans succès. Au moment même où son regard croisa le visage de la trainee, il comprit : ses efforts n’avaient été que de vulgaires coups dans l’eau.

Son compliment aussi tomba à l’eau. Liang garda en travers de la gorge les mots qu’il avait à l’esprit. Il savait pourquoi Asuka lui parlait comme ça. Il savait qu’il méritait l’attitude qu’elle avait envers lui. Il l’avait provoquée. Et c’est justement pour ce qui le dérangeait : que cette provocation ait fonctionné. Qu’Asuka, alors qu’elle avait un autre homme dans sa vie et ne semblait pas s’en plaindre, réagisse aussi violemment à ce qu’il avait pu dire ce jour-là, et encore aujourd’hui. Quelque chose n’était pas logique. Quelque chose de plus, aurait-il dit en riant, si la situation n’avait pas été aussi étrangement différente de ce qu’il imaginait. Les lèvres roulant l’une contre l’autre, Liang tourna la tête dans la direction qu’indiquait la Miko et, en un hochement de tête, se permit de répondre. « Merci. » Il ne valait pas mieux, après tout. En fait, il était sans doute le pire.

Que Hiromu ait cherché à provoquer cette rencontre ou non n’importait plus vraiment. Ils étaient de toute façon là, à parler comme deux idiots au milieu d’un couloir, comme si une véritable dispute avait eu lieu quelques semaines plus tôt. Comme s’ils avaient eu de véritables raisons de s’éloigner l’un de l’autre. Liang avait beau se convaincre du contraire, le fait qu’Asuka soit avec Akira n’était pas ce genre de raison. Son raisonnement avait failli.

« D’accord. » Liang économisait les mots dont il était déjà avare. Son cœur battait trop vite. Ce n’était pourtant pas le plus stressé des deux. Seul un idiot aurait mis ces battements sur le compte du stress. Il savait que ce n’était pas ça. Idiot, il ne l’était pas. Du moins, pas toujours. « Ça va, un peu fatigué. » Entre les deux horaires qu’il devait gérer, il n’avait plus beaucoup de temps pour se reposer. Ses longues siestes de l’après-midi, entre deux chapitres de micro-économie, avaient été remplacés par des heures de travail. Son cycle de sommeil s’en ressentait forcément. Pourtant, son ton n’était pas plaintif. Ces occupations lui permettaient de se vider l’esprit.

La question de la trainee lui fit secouer la tête. « Non. » Ne se rappelait-elle pas ? « Tu me l’avais dit, l’autre jour. » Mais la fin de cette conversation au Starbucks était arrivée si vite qu’il préférait éviter d’y penser. C’était peut-être vrai pour elle aussi ? Liang garda les yeux posés sur une porte voisine alors que son amie parlait. Ses lèvres roulèrent l’une contre l’autre. « Ce n’est pas comme si j’étais particulièrement enjoué d’habitude… » Et les fois où elle l’avait fait rire avec ses bêtises ? Les fois où, sincèrement, il avait oublié son sérieux et raconté n’importe quoi lui-même ? Il n’en avait que trop conscience. Voyant du coin de l’œil son amie bouger, Liang resta silencieux. Quand elle reprit la parole, cependant, les mots qui restaient bloqués dans sa gorge depuis le début de leur conversation parvinrent à s’échapper.

« Tu me manquais. »

Les yeux toujours posés sur la porte, Liang déglutit difficilement, essayant de ne pas fuir comme le dernier des lâches - qu’il était certainement. Il ouvrit et ferma la bouche à plusieurs reprises, à la manière d’un poisson qu’on aurait tiré de l’eau, le temps de retrouver la voix et le courage de parler. Son regard se reposa alors sur le visage de la trainee. « Je suis venu te voir parce que tu me manquais, répéta-t-il avec sérieux. Je suis désolé pour ce que j’ai pu dire la dernière fois. Je ne pensais pas que c’était important pour toi aussi. » Les lèvres pincées, Liang ne soutint pas plus longtemps le regard de la danseuse. Il détestait se montrer aussi faible, avoir l’impression de ne pas réfléchir. C’était la faute de ce cœur qui battait trop fort.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

L
L
»insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself.insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself. insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself.insert quote here, because i'm too lazy to do it by myself. → me'ow
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 16 Juil - 19:20
Is it too late now to say sorry?
Liang&Asuka ♥


Que faisait-elle plantée là ? N'avait-elle pas un casting à passer ? A réussir. Elle avait tant attendu ce jour. Perdre n'était pas permis ! Rien ne pouvait gâcher ce moment-là. Surtout pas Liang. Non, elle ne voulait lui en vouloir, mais c'était peut-être un peu plus fort qu'elle. Le voir là, juste devant elle, lui rappelait ses mots stupides qu'il lui avait balancé, quelques jours plus tôt. Sa réaction à elle avait peut-être été exagérée et elle-même avait sûrement des choses à se rapprocher, mais il était plus simple de penser que la faute ne revenait qu'à Liang. C'était pourquoi Asuka n'avait pas vraiment envie d'engager la conversation. Et lui sûrement pas non plus. Que leur rencontre soit le fruit du hasard ou pas, aujourd'hui ça lui était égal. Elle avait d'autres préoccupations. Son avenir se jouait ce soir, bon sang !

Son ton froid ne lui ressemblait pas du tout, et Asuke se découvrait rancunière. Blessée, elle restait sur la défensive et posait ces questions basiques auxquelles elle n'entendait pas vraiment les réponses. Ça lui importait peu, qu'il aille bien. Du moins voulait-elle s'en persuader. Mais sa réponse la fit réagir, bien plus qu'elle ne l'aurait souhaité. Son regard surpris se posa sur Liang, mais elle pinça les lèvres. Oui, soit, elle lui avait dit. Cela signifiait qu'il était venu là de son plein gré ? Choisissant de ne pas avoir le cœur brisé encore une fois, elle lui fit ce reproche qui lui brûlait la langue depuis ce fameux rendez-vous. Ce qu'il lui rétorqua la prit de court, et elle ne put s'empêcher de laisser un rire bref lui échapper. D'accord, peut-être que l'ombre d'un sourire qu'elle n'arrivait pas à dissimuler flottait sur ses lèvres.

Et à son aveu, son cœur rata un battement. Asuka sentit la morsure de la rougeur sur ses pommettes. Les palpitations dans sa poitrine partirent en un rythme cadencé. Elle cherchait de capter son regard du sien, sans trop savoir si elle parviendrait à le soutenir. « Liang... » Roulant ses lèvres l'une contre l'autre, la danseuse baissa les armes. Ses bras retombèrent le long de son corps, avant de pousser un long soupire. Le bout de ses doigts massèrent distraitement son front. « T'es vraiment pénible, tu sais ? » Mais contrairement à ce que ces mots pouvaient sous-entendre, son voix s'était faite douce, et un sourire sincère étira ses lèvres.

Asuka avança de quelques pas, sa main heurta l'épaule de son ami, avant que son index ne se pose sur son front et le pousse. « Bien sûr que c'est important. Tu comptes vraiment pour moi... » Gonflant les joues, elle fronça les sourcils. Peut-être bien que la différence de taille la fit rougir tout autant, comme si c'était la première fois qu'elle le constatait. Reculant afin de ne pas rendre la situation plus bizarre qu'elle ne l'était déjà, Asuka lui sourit de façon plus douce. « Tu m'as manqué. » Et finalement, elle combla l'espace entre eux pour le serrer dans ses bras. Son cœur s'emballait terriblement que de le sentir si proche du sien, et elle ferma les yeux pour tenter d'en maîtriser la course folle. La joue droite reposant sur le torse de Liang, Asuka se sentit bizarrement apaisée.

Pourtant, elle réalisa rapidement que c'était là un geste cruel qu'elle venait de lui infliger. Lentement, ses mains se dénouèrent dans le dos de Liang, et ses bras relâchèrent sa taille. Les joues rosies, Asuka afficha un sourire embarrassé. « Désolée... Je sais que t'aimes pas ça... » Un petit rire éclata dans sa bouche. Son regard fut attiré par la pendule accrochée juste en haut de la porte qui lui faisait face. « Je dois bientôt y retourner... » Ses yeux retrouvèrent ceux de Liang. « Ça me fait vraiment plaisir que tu sois venu. » Plissant les yeux, elle leva son index devant elle, comme pour le menacer d'une nouvelle pichenette. « J'espère que tu vas voter pour moi ! » Lui adressant un clin d'oeil malicieux, elle porta son doigt au coin de ses lèvres. « Et pour te faire pardonner... Ah je sais ! Tu vas m'encourager en criant mon prénom ! » Il lui devait bien ça.  


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

and then baby cheer up! ♒︎ Cheer up a little more! a girl can’t give her heart too easily, that’s how you’ll get to like me even more. I’ll act calm, as if it’s nothing, so you won’t know that I like you. just get it together© endlesslove.
 
Is it too late now to say sorry? |#| ASUKA&LIANG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Chélate de fer
» SWATCH DON'T BE TOO LATE
» Test du test Fe JBL
» traitement chlorose sur azalée
» Le Fer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Minato :: Fuji TV Studios-