Bienvenue sur TTK ! Le groupe Tokyoïte est fermé jusqu'à nouvel ordre, favorisez les autres groupes heart heart

 

 I'd rather be dead than think it was you | ♥ | JIERENA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
— I'M MADE IN CHINA —
— I'M MADE IN CHINA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 6 Juil - 21:54

I'd rather be dead than think it was you

Jie dut s’y reprendre à trois fois pour avaler la dernière cuillerée du yaourt amer que lui avait donné l’infirmière Ishihara. La jeune femme restait là, à proximité, à attendre qu’il mange, et ce depuis trente minutes déjà. Vos bras n’ont rien, lui chantait-elle. Vous êtes parfaitement capable de vous mouvoir et de manger, je ne vois pas pourquoi vous vous obstinez. Lui le voyait bien. Ce yaourt amer et cette nourriture insipide auraient donné à n’importe qui l’envie de retomber aussitôt dans l’inconscience. Cependant, pour qu’elle le laisse enfin tranquille – cette femme possédait plus de volonté que sa propre mère, ce qui n’était pas peu dire – il avait vidé le pot entier, laissant retomber la cuillère dans le petit récipient de verre avant de le reposer lentement sur le plateau repas qu’on lui avait apporté. Maintenant, peut-être pourrait-il se reposer.

Après avoir échangé un dernier regard noir avec l’employée, le chinois la regarda s’éloigner, le plateau chargé de vaisselle vide dans les mains. Il n’a pas mangé grand-chose depuis son réveil. Son corps lui fait encore mal malgré les antidouleurs qu’on lui injecte. Il a envie d’arracher le baxter, de quitter cet endroit où il se sent prisonnier, mais il est assez lucide pour savoir qu’il est plus en sécurité ici. Beaucoup plus en sécurité.

Surtout tant qu’il n’aura pas parlé à Erena.

Glissant une main sur les bandages qui lui entourent le crâne et réprimant une grimace de douleur au moment où ses doigts passèrent sur une zone plus sensible, Jie poussa un léger soupir. Il se laissa mollement retomber contre son oreiller trop dur, un soupir filant entre ses lèvres. Et le combat intérieur que ses pensées se livraient depuis son réveil de recommencer sans attendre. Ce ne pouvait pas être elle, son esprit lui jouait encore des tours. Elle était partie. Il était le seul présent dans ce chalet au moment de la chute qui aurait pu lui être fatale. Et pourtant une pointe au cœur ne cessait de le rappeler à l’ordre.

Elle lui avait promis de le tuer s’il essayait de s’en aller. Pourquoi n’en aurait-elle pas été capable ?

Le dos inconfortablement installé sur le coussin qu’il n’avait pas la force de déplacer, Jie leva la tête vers la fenêtre, regardant les dernières lueurs de la journée teindre le ciel de pastel orange et mauve. Un soupir lui échappa quand il songea à sa chance. Le médecin lui avait expliqué qu’il aurait pu mourir sur le coup, avec une chute pareille. Qu’il ne soit pas resté plus longtemps dans le coma était une grande chance. Mais il ne l’avait pas fait.

Peut-être les puissances étaient-elles de son côté ? Peut-être l’avaient-elles renvoyé pour qu’il continue sa tâche ? Il ignorait combien de temps Erena mettrait à venir lui rendre visite. Il ignorait même si elle viendrait. Il savait juste qu’elle avait été mise au courant de son réveil aussitôt qu’il s’était produit. Mais qu’importe le temps qu’elle prendrait, Jie attendrait. Ce n’est pas comme si les activités possibles étaient nombreuses, dans une chambre d’hôpital. Puis, les couleurs du coucher de soleil n’étaient pas la vue la plus horrible qui soit, pour quelqu’un qui revenait d’une danse avec la mort.
— I'M MADE IN JAPAN —
— I'M MADE IN JAPAN —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mer 19 Juil - 0:35

I'd rather be dead than think it was you

C’était elle. Elle qui avait tout planifié, plusieurs fois même, qui avait tout fait pour le voir mourir. Un monstre, y avait-il d’autres mots ? Sans doute pas. Erena avait tenté de mettre fin aux jours de la personne la plus importante à ses yeux. Sans même y penser, au fond, sans s’en rendre compte, les choses se planifiaient d’elles-mêmes, sans que l’idole le contrôle, sans qu’elle ne voit ce qu’elle faisait réellement. Jie voulait la quitter, n’était-ce pas normal de vouloir le garder absolument près d’elle ? Il paraît que non. Qu’elle était sans doute folle, bonne à interner. Cette pensée lui déplaisait. Elle refusait de l’admettre. Au fond d’elle, elle voudrait retourner dans cet état de psychose intense, incapable de voir le bien et le mal dans ses actions, incapable de réaliser l’horreur qu’elle comptait commettre.

Bien sûr qu’elle l’aimait, sinon, elle n’aurait eu aucun mal à le laisser partir. A le voir s’en aller loin d’elle sans plus jamais lui donner de signe de vie. Comme la première fois. Peut-être que son départ l’avait affecté cette fameuse première fois. Erena l’avait froidement accompagné à l’aéroport, sourire léger, elle l’avait embrassé avec une pudeur nippone feinte. Elle le détestait de la laisser, mais elle n’était sûrement pas encore assez folle pour avoir en idée de le tuer. A l’époque, elle ressentait un soulagement paradoxal. Elle ne serait plus hypnotisée par lui. Elle ne ressentirait plus rien. C’était son but depuis toujours. Ne pas être assujettie aux sentiments humains. C’était sans doute stupide. Mais si utile. Jie était venu briser ça en elle. Jamais elle n’avait porté cet intérêt, jamais elle n’avait réellement aimé.

Apprendre qu’il s’était réveillé fut un véritable soulagement, avant qu’une crainte ne la gagne. Et s’il savait ? Le perdrait-elle pour toujours ? Ne serait-ce au final pas normal qu’il la fuit, qu’il la rejette ? Plus normal encore, qu’il la dénonce pour tentative d’homicide ? Que ferait-elle ? Sûrement ce qu’elle avait prévu implicitement de faire depuis bien longtemps déjà. Mettre fin à ses jours, dans une mise en scène parfaite. Pas en sautant bêtement de son balcon. Ne serait-ce pas une belle mort désormais ? Une jeune star montante du Japon qui pouvait même se vanter d’avoir quelques fans outre-mer, qui se suicidait après avoir tenté de donner la mort à son amant ? Tout cela pourrait faire aisément le nouveau bestseller de Murakami Ryû.

D’un pas hésitant, elle avançait dans les couloirs de l’hôpital. Ses talons raisonnaient contre le sol et elle se courbait de toute sa politesse vers le personnel médical qu’elle croisait. Que dirait-il ? Si seulement il pouvait être amnésique, comme l’avait été son frère ! Depuis quelques semaines, elle ne pouvait pas réellement venir le voir. Les parents de Jie lui interdisaient l’accès à la chambre quand ils étaient là et ils prenaient un malin plaisir de demander à une bonne de le veiller afin de s’assurer pour qu’elle ne puisse jamais le voir. Timidement, elle toqua à la porte, attendant qu’on lui dise d’entrer. Qu’il lui dise d’entrer. Le son de sa voix réchauffa son cœur qu’elle sentit s’emballer alors qu’elle ouvrait la porte.

Il était bien là. Vivant. Toujours aussi resplendissant. Doucement, Erena referma la porte. Il était seul. « Bonsoir, wo de airen… » Elle lui sourit, tentant de contenir les larmes qui menaçaient de couler alors qu’elle s’approchait du lit. Sa main se saisit de la sienne, elle se pencha pour l’embrasser. « Je suis si heureuse de te voir réveillé… » Si heureuse de se dire qu’elle ne l’avait pas tué. Elle ne devrait pas l’embrasser, mais elle était trop égoïste. Trop égoïste pour abandonner, pour mettre ses distances. Et si sa folie reprenait ?

_________________


Give me a whisper, And give me a sigh. Give me a kiss before you tell me Goodbye. Don't you take it so hard now, and please don't take it so bad. I'll still be thinkin' of you and the times we had. — .

Guns And Roses - Don't cry
 
I'd rather be dead than think it was you | ♥ | JIERENA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» The Rise Of The Living Dead
» Dionée Wisdom Teeth DEAD
» présentation de l'asso hope is not dead
» [Test] Quel personnage de Walking Dead êtes vous?
» Mon bout de récif à moi... [DEAD]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Chiyoda :: Centre Hospitalier-