Bienvenue sur TTK ! Le groupe Tokyoïte est fermé jusqu'à nouvel ordre, favorisez les autres groupes heart heart

 

 Like a Room Without a Roof |♥| GABANA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 25 Déc - 23:29
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


Cela faisait quelques mois qu'Eita avait changé de mains, abandonnant son idée d'école afin de laisser place à quelque chose de plus concret. Une agence. Dès le début, Gabriel avait commencé à espérer qu'il serait produit par ce label. ENFIN il allait être capable de montrer son talent au monde. Il allait pouvoir intégrer l'élite du domaine musical. Le réformer. C'était déjà bien que l'académie ait compris que les groupes japonais n'avaient plus autant de succès qu'avant. Ils l'avaient sûrement compris grâce à lui, quand ils avaient réalisé qu'ils contraignaient un étudiant à tourner en ronds dans une salle de classe. Dans son petit coeur d'Américain, Gabriel était plus ému qu'il ne voulait l'admettre.

Ce qui l'émouvait encore plus, c'était d'avoir appris très récemment - le jour-même, plus précisément, qu'il allait faire partie du premier groupe du label. Une réponse à ses prières qui allait bien au-delà de ses espérances, mais qu'il comprenait parfaitement. Il s'entraînait afin de devenir meilleur, il l'avait promis à Ana, et même si ses efforts ne portaient pas encore tellement leurs fruits, il savait que ça ne tarderait pas à être le cas : bientôt, sa vie entière changerait. Sa relation avec Anastasia également.

Porté par la bonne humeur que la nouvelle lui donnait, il faisait joyeusement le chemin qui menait jusqu'à l'appartement de celle qu'il aimait désigner comme sa petite amie. Impossible de garder ça secret ! Impossible de faire comme si de rien n'était : il devait lui en parler, lui annoncer ! N'avait-elle pas promis qu'elle récompenserait ses efforts ? Ils n'en parlaient pas si souvent, mais il le gardait à l'esprit malgré tout. Comment aurait-il pu oublier, de toute façon ? Il n’avait plus baisé depuis Erena. « Faire l’amour » était une expression plutôt étrangère aux yeux de l’idole en devenir.

Une fois devant la porte de l’appartement de la belle, il sonna plusieurs fois, espérant qu’elle ne tarderait pas trop à venir lui ouvrir. C’était un rêve qui se réalisait. Il ne savait pas encore ce que serait sa place dans le groupe, mais en faire partie était déjà un pied de nez royal aux personnes qui prétendaient qu’il n’arriverait jamais à rien. Quelques secondes à peine après que la porte avait été ouverte, il hurlait à plein poumons. « ANAAAAAAAAA! ÇA Y EST ! ÇA Y EST ENFIN! » Et l'Américain de s'agiter en secouant de toutes ses forces le bras de la Russe, sans même demander pardon. Il n'en revenait pas lui-même.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

i'm in love with the shape of you ☽ girl, you know I want your love, your love was handmade for somebody like me, come on now, follow my lead, I may be crazy, don't mind me, say, boy, let's not talk too much, grab on my waist and put that body on me, come on now, follow my lead, come, come on now, follow my lead.
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 10 Jan - 20:38
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


Une nouvelle croix dans son calendrier et une moue triste s’affichait sur son joli minoie. Si longtemps sans sexe. Elle était redevenue vierge. Parce que non, elle n’avait rien introduit dans son sanctuaire, lui qui était souvent visité par des fidèles du monde entier se voyait fermé au public depuis quelques longs mois. Heureusement, son fidèle canard – qu’elle cachait gentiment à chaque visiste d’Hiromu – était toujours fidèle à son poste. Il fallait bien qu’elle comble un vide, même si sa cheminée avait besoin d’être vérifié, elle voulait y croire, Gabriel allait réussir. Il fallait le motiver et quand elle se voyait dans un miroir, elle savait que son corps était une bonne motivation. Du moins, elle faisait tout pour. Son amour devait réussir, pour être enfin quelqu’un, celui qu’il disait être depuis trop longtemps. On allait arrêter de le prendre pour un idiot, enfin le voir comme elle le voyait. Drôle, beau, talentueux. A ses yeux, il était parfait comme il était.

Gabriel n’aurait pas forcément de faire tout ça, elle l’aimait débile, pénible, bruyant, elle l’aimerait plus encore, pas pour ce qu’il avait accompli, mais juste parce qu’elle ne pouvait que l’aimer plus avec le temps. Après tout, si elle ressentait ça depuis le lycée, elle se disait qu’il y avait des chances pour que ça dure pour toujours. Tout du moins, Anastasia y croyait sincèrement. Elle voulait le voir à la télévision. Pas dans son émission, non. Elle aurait un peu de mal à le voir avec une autre fille et ce serait fâcheux qu’une jolie petite idole disparaisse sans qu’on ne sache vraiment pourquoi. La pauvre petite. Elle ferait de son mieux pour se contrôler. C’était déjà pas mal comme promesse. Après, elle était Russe, c’était dans les coutumes. Une fille tourne autour de ton mec, tu la scalpes avec une faucille ou tu la frappes jusqu’à ce qu’elle soit moche et donc qu’elle ne représente plus un nuisible pour son homme. Et si l’homme avait osé la trompé, on lui éclatait les testicules entre deux briques. La Russie lui manquait, il allait vraiment qu’elle aille y faire un tour. Avec Gabriel !

Sortant de la douche, elle se sécha doucement, en pleine forme après son entraînement quotidien. La Russette se sentait toujours mieux après. Elle hésita à se remaquiller après. Oh, et pour qui ? Gabriel était occupé à l’agence, Hiromu était absent. Et elle s’en foutait un peu, que Hiromu la voit comme ça. Complètement même. Elle l’avait surpris un jour en train d’essayer un masque de beauté, ils n’étaient plus à ça près. Cependant, elle regretta son choix lorsque la sonnette retentit. Peut-être le livreur de pizza ? Elle n’avait pas commandé de pizza, mais elle avait toujours ce petit espoir. Sautillant en continuant à prier, elle fut à peine déçue de voir Gabriel – puisqu’il n’avait pas de pizza, elle l’était quand même un peu. Son hurlement la fit sursauter avant qu’un sourire se dessine sur ses lèvres. Ça y’est ? Pour de vrai ? « Quoi ? QUOI ? » Elle le tira par le bras, refermant la porte derrière lui. « TU AS REUSSI ? » Pourquoi est-ce qu’elle criait ? Elle ne savait pas vraiment, sans doute trop heureuse pour lui. Sans réfléchir, elle lui sauta au cou, le serrant contre elle pour le féliciter. « Raconte ! Raconte ! » Puis de réaliser. Qu’il avait réussi. Réussi. Gabriel. Doucement, elle s’écarta de lui. « Non, ok, tu me racontes après, fais-moi l’amour sauvagement d’abord. » Et ses lèvres trouvèrent plutôt rapidement son chemin jusqu’à ses lèvres pour l’embrasser avec fougue, passion, ce qu’elle se retenait de faire depuis des mois pour ne pas être trop frustré. Elle allait enfin pouvoir jeter ce foutu calendrier. Elle avait un peu de mal à le comprendre parfois.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Jeu 12 Jan - 19:09
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


Au risque de briser certaines illusions, Gabriel ne s’était pas réveillé un beau matin avec le don de chant qui lui manquait. Il ne s’était pas soudainement rendu compte que lorsqu’il chantait sous sa douche, les murs chantaient avec lui, l’accompagnaient dans son concert ; ses colocataires ne supportaient toujours pas sa façon de hurler comme si sa vie en dépendait et ils réclamaient toujours le silence. Grand bien leur fasse, l’américain n’avait aucune envie de se taire. Seulement voilà, même en l’absence de ce talent qui aurait pu faire tant de bien, à lui comme au reste du monde, il avait été choisi, lui, pour intégrer le premier groupe masculin du label. Un honneur qui lui donnait encore plus envie de crier, de courir en tous sens et, surtout, de l’annoncer à Anastasia. Elle devait être son premier fan.

Et elle était là à son arrivée. Parfaite, comme toujours, avec ses courbes, ses formes trop généreuses pour être asiatiques. Elle n’était pas maquillée, mais ce n’était pas grave ; il n’avait pas besoin de ce genre d’artifices pour l’apprécier, elle. Ils n’étaient pas sur Instagram : avec ou sans filtre, ça ne changeait rien. « J’AI RÉUSSI, OUI ! » Répéta-t-il avec autant d’énergie, tandis qu’il s’agitait autour de la Russe. C’était comme un rêve qui se réalisait après tant de mois passés à attendre, à tourner en rond dans une ville où il n’avait pas suffisamment de repère pour s’y sentir à sa place. Un miracle. Un véritable miracle qu’il désespérait de voir arriver. Les bras du trainee emprisonnèrent le corps de sa douce alors qu’elle lui demandait des explications, mais au moment où ses lèvres s’entrouvraient pour laisser la laisser échapper, elles ne firent rien de plus que rencontrer celles d’Anastasia, en un couinement qui trahissait la surprise qui faisait suite aux derniers mots que Gabriel avait perçus.

Maintenant qu’ils y étaient, il ne savait pas si elle était sérieuse. Risquait-il de se réveiller, s’il se pinçait assez fort ? Voilà qu’elle l’intimidait bien plus qu’il ne l’aurait pensé. Mais au lieu de fuir, il se contenta d’approfondir le baiser, ne souhaitant pas la laisser échapper. Paupières closes, ses mains se faufilèrent jusqu’à la taille de la belle, l’embrassant avec plus d’avidité qu’il ne se le serait habituellement permis. Il ne pouvait pas reculer maintenant, pas alors qu’elle le lui demandait. C’était l’heure ! The D-Day ! Son jour à lui. Il ne rentrerait pas seul du bal de promo. Même sans bal, même sans promo. Oh, il y croyait à peine. « T’es sûre ? » Stupide. Cela ne changerait pas, même aux portes de la célébrité. « Tu veux qu’on le fasse ? » Sa voix se perdit en un pitoyable murmure. Il en avait tellement envie. Le truc, c’est qu’il avait également peur, maintenant qu’ils y étaient. Serait-il à la hauteur de celle qu’il attendait depuis si longtemps ? Il allait tomber dans les pommes. Non, ce n’était pas le moment. Il devait être fort, et également arrêter de s’agripper à ses cuisses comme il le faisait.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

i'm in love with the shape of you ☽ girl, you know I want your love, your love was handmade for somebody like me, come on now, follow my lead, I may be crazy, don't mind me, say, boy, let's not talk too much, grab on my waist and put that body on me, come on now, follow my lead, come, come on now, follow my lead.
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 19 Fév - 19:29
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


Gabriel avait réussi. Anastasia était tellement heureuse, tellement fière… Tellement excitée. Enfin, elle pouvait lui sauter dessus. Il avait travaillé dur, il allait atteindre son rêve. Gabriel en était capable, elle l’avait toujours su, elle avait toujours cru en lui. Son amour était le meilleur de tous, pourquoi personne ne la croyait quand elle le disait ? Hiromu serait vert en l’apprenant, il serait peut-être jaloux, mais elle lui dira qu’il avait ses arguments aussi. Dans tous les cas, rien ne pouvait décrire le bonheur qu’elle pouvait ressentir actuellement, il avait de quoi être fier de lui, vraiment. Il pouvait enfin se vanter comme il le faisait jusque là, sauf que pour une fois, il aurait une bonne raison de le faire.

Trop heureuse, elle ne lui laissa pas le temps de parler davantage, l’embrassant sans attendre. Enfin ! Enfin, ils y étaient. Ce moment tant attendu, elle avait eu l’impression de mourir jour après jour, sentant clairement sa virginité se reformer quand elle faisait du sport. Interdiction les jouets trop pointus ! Seul son petit canard lui tenait compagnie. Il était le seul encore accepté. Mais tout ça, c’était derrière elle, enfin, elle retrouvait son beau Gabriel. Embrassant comme jamais, ses mains se perdaient dans ses cheveux dans son cou, son corps se collait totalement au sien. C’était clairement le plus beau jour de sa vie. Souriant en le sentant répondre au baiser, elle apprécia un peu trop ses mains sur son corps, son souffle qui se perdait sur ses lèvres alors qu’elle reprenait son souffle avant de revenir l’embrasser.

Ses questions la laissèrent perplexe et elle souffla doucement, plongeant son regard dans le sien. Si elle voulait qu’ils le fassent ? Vraiment ? Gabriel était vraiment en train de lui demander ça ? Choquant. « Oui. Je veux qu’on le fasse. » Ses bras se nouèrent autour de son cou et elle pencha la tête pour l’embrasser plus tendrement, plus amoureusement, profitant pleinement du contact. « Tu sais, ça fait quoi ? Neuf ans que j’attends ça ? » Riant un peu, elle se colla plus fort à lui, laissant sa langue jouer avec la sienne, de plus en plus passionnément, de plus en plus demandeuse. « On va célébrer ça ? » Mordillant sa lèvre, elle se faisait violence pour ne pas le brusquer. Il n’avait pas l’air sûr de lui. Prenant sa main, elle marcha à reculons jusqu’à sa chambre, elle poussa doucement Gabriel sur son lit, s’installant confortablement sur lui, elle ôta son propre haut, comme argument pour qu’il cesse de lui résister, retrouvant rapidement ses lèvres. Ses doigts glissèrent sous son haut, perdant la tête en sentant sa peau chaude sous ses doigts, ses lèvres allèrent découvrir sa mâchoire puis son cou. Elle en avait rêvé depuis si longtemps, qu’au fond, elle craignait de se réveiller pour ne réaliser qu’il ne s’agissait que d’un rêve. Une fois encore.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 21 Fév - 18:11
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


Maintenant qu’ils y étaient, Gabriel réalisait à quel point Ana avait le pouvoir de le déstabiliser. C’était comme un rêve qui se réalisait enfin, comme une ambition qu’il traînait avec lui depuis des années, sans jamais pouvoir ne serait-ce que la caresser du bout des doigts. Anastasia était si belle, si impressionnante. Si populaire, aussi. À côté, il n’était rien de plus qu’un étudiant qui passait son temps à faire le mariole en espérant obtenir un peu d’attention, un regard, un mot de la part de celle qu’il admirait depuis si longtemps. En devenant idole, il pouvait prétendre à plus que de simples rencontres avec un casier, comme c’était le cas avant, quand ils étaient encore au lycée. Si c’était un rêve, qu’on ne l’en sorte jamais. Non, jamais.

Les mains accrochées aux cuisses d’Anastasia, il avait peur de la laisser, qu’elle s’en aille s’il le faisait. C’était bien trop important, ce qu’il se passait là. Pas qu’il n’avait jamais rien fait, mais ça faisait un moment. Un long moment. La dernière dont il se rappelait, c’était Erena, et ça remontait à quelques longs, très longs mois. Peut-être même un an. Les yeux fermés, il s’accrocha à ses lèvres comme il le faisait à sa peau, en essayant de mettre de côté la gêne qui faisait s’emballer son cœur, comme s’il ne le faisait pas assez lorsque la Russe était là, près de lui, à ne rien faire de plus qu’exister.

« Ana… » Il n’était pas prêt. C’était ridicule, à son âge, mais il en avait conscience. Il ne se sentait pas prêt. Parce que c’était elle, qu’il l’avait attendu pendant des années. Qu’allait-il faire, s’il ne lui plaisait pas ? Si elle le repoussait et refusait de continuer ? « Je t’aime. » Pitoyable. Il n’avait rien à répondre. Lui aussi attendait depuis des années. Il en rêvait. Ce n’était plus le moment d’imaginer comment les choses pouvaient mal tourner : il fallait y aller, résolument, sans reculer. Les baisers d’Anastasia lui permettaient d’oublier. « Oui. » Il devait reprendre confiance.

Gabriel suivit Ana jusqu’à la chambre, s’allongea sur le lit. Plus de confiance, il se redressa à moitié quand elle s’approcha et se mordit l’intérieur de la lèvre, laissant ses yeux se perdre sur sa peau, découvrir sa poitrine, apprécier ses formes. Il voulait toucher. Pouvait-il vraiment ? Il perdit quelques secondes à la regarder sans rien faire avant de finalement se mettre une claque mentale, au moment même où elle revenait l’embrasser. C’était maintenant.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

i'm in love with the shape of you ☽ girl, you know I want your love, your love was handmade for somebody like me, come on now, follow my lead, I may be crazy, don't mind me, say, boy, let's not talk too much, grab on my waist and put that body on me, come on now, follow my lead, come, come on now, follow my lead.
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Ven 10 Mar - 21:20
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


Enfin, ce moment arrivait. Que l’on imagine pas qu’Aizawa Anastasia avait un problème avec le sexe, ou elle ne savait trop ce qu’on pourrait imaginer. Elle pouvait s’en passer. Bon, en quelque sorte. Après tout, mettre des croix sur son calendrier à chaque jour où elle n’avait pas pu se faire sauter, toutes les femmes le faisaient. Elle supposait. La pauvre Russe n’avait aucune amie féminine. Fut un temps, elle avait Jung Rin, mais elle se préservait pour donner son corps uniquement à un Coréen qui l’avait finalement quitté. Pour un homme ? Elle n’était plus très sûre si c’était de lui que parlait également Hiromu. Les histoires de Hiromu étaient compliquées, quand il n’y avait pas de sexe, elle avait du mal à écouter. Mais cela ne signifiait pas qu’elle avait un problème pour autant. Elle avait quand même tenue 184 jours. Ce n’était pas rien. C’était horrible. Elle sentait son hymen qui faisait du tricot. Elle le sentait !

Depuis la première fois qu’elle l’avait embrassé, elle trouvait qu’il s’était clairement amélioré ! Elle aimait réellement ça, quand il l’embrassait, la touchait. Souvent, elle devait tout interrompre, sinon, elle allait tout lui arracher et briser d’elle-même sa promesse. Mais maintenant, elle pouvait ! Sans se tenir, sans réfléchir. C’était merveilleux. Elle était heureuse, et si fière de lui. S’accrochant à son petit Américain, elle le relâcha quand il reprit la parole, son regard, inquiet, se glissant dans le sien. Oh non, elle n’allait quand même pas passer les 185 jours ?! Cependant, sa déclaration balaya ses craintes et elle se sentit fondre, déposant un baiser plus tendre sur ses lèvres. « Je t’aime encore plus ! » Elle pourrait le lui répéter en japonais, en russe, même en coréen, elle l’avait appris !




✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 11 Mar - 23:33
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


S’il la touchait, est-ce qu’elle allait s’évaporer sous ses yeux ? Est-ce qu’on allait le réveiller et lui ordonner de se rendre au lycée dans la minute suivante ? Il ne pouvait pas avoir passé les dernières années à rêver ; Anastasia était bien réelle, avec lui, contre lui. C’était un rêve qui devenait réalité, et il n’était de toute évidence pas prêt à affronter cette situation. Comment, après avoir passé la moitié de son adolescence à lui courir après et à affirmer qu’il était tout à fait capable de lui prouver « ce dont un vrai homme est capable », pouvait-il se sentir aussi stupide ? Il ne devait pas s’arrêter à ça ! Pas maintenant, alors qu’il était si près du but ! Il était un homme, un vrai, même s’il ne savait pas rapper et qu’il avait du mal à courir en ligne droite lorsqu’il était sobre. Ça ne changeait rien !

Elle ne l’aimait pas plus, c’était impossible. Même si elle ne l’admettrait jamais, il savait qu’il avait raison et qu’il était le plus aimant des petits amis. Pour être collant, c’était l’évidence même. Combien d’hommes essaieraient de s’imposer dans la vie de l’élue de leur cœur à chaque occasion qui leur était donnée ? Il avait passé ses années de lycée à la poursuivre, à essayer d’attirer son attention. Des tentatives bien plus fructueuses que ce qu’il pensait à l’époque, puisqu’elle l’avait remarqué !


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Sam 25 Mar - 23:04
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


C’était le plus beau jour de sa vie. Elle allait perdre sa virginité une fois encore ! Avec le grand amour de sa vie, celui qu’elle avait attendu – dans sa tête – depuis si longtemps. Elle avait envie de lui, à chaque fois qu’il était là, près d’elle, qu’elle pouvait entendre sa voix, sentir son odeur. Elle savait que c’était le bon, même si de mauvaises langues pourraient affirmer qu’ils n’étaient pas un couple très assorti. Il n’était pas très grand, pas vraiment viril, il y avait plus beau, c’est vrai. quant à elle, elle était une bombe vivante, un fantasme sur patte. Gabriel avait de la chance, oui, mais elle, elle savait qu’elle beaucoup de chance aussi. Il était doux et gentil, et vraiment très drôle ! Le plus important, c’était qu’ils soient heureux ensemble.



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
— I'M MADE IN USA —
— I'M MADE IN USA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Dim 2 Avr - 23:54
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


Aux yeux de Gabriel, Anastasia était bien plus qu’une simple femme. Elle était un modèle, celle dont il rêvait depuis tant d’années qu’il en avait perdu le compte, mais également la personne qui l’intimidait le plus. Rien n’était assez beau pour impressionner la belle, rien n’était suffisamment intéressant pour attirer son attention. Il n’avait rien à offrir, mais il lui aurait promis la lune. Comme quoi, par moments, la stupidité était séduisante et romantique. Elle était la seule femme pour laquelle il s’était réellement pris d’affection. La seule depuis des années. Les quelques relations qu’il avait pu avoir étaient strictement sexuelles et, pour ne pas mentir, lamentables. Ce soir, avec elle, il espérait vivre un moment bien différent.



✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
— I'M MADE IN RUSSIA —
— I'M MADE IN RUSSIA —
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

     Mar 25 Avr - 19:33
CAUSE I'M HAPPY
Gabana ♥


Bon, d’accord, ce n’était pas le meilleur coup du monde. D’accord, elle avait connu mieux. Et sans doute pire. Elle avait forcément connu pire. Mais elle l’aimait ! De tout son cœur, vraiment ! Ce n’était pas si grave, elle n’aurait qu’à mener la danse la plupart du temps. Elle faisait ça très bien, on le lui faisait souvent remarquer ! Anastasia pouvait bien passer le restant de sa vie à le dominer, elle était dans une meilleure condition physique que Gabriel donc ça devait les arranger tous les deux, non ?

Soupirant de satisfaction, elle avait juste hoché la tête. Oui, c’était mieux comme ça. Elle aurait moins l’impression de se faire ramoner, c’était plus agréable. Elle aimait bien diriger la danse. Il était mignon, mais soyons réaliste, ce n’était pas sa première qualité, il allait se rattraper ailleurs. Il avait pleins d’autres qualités, vraiment. Si elle ne les voyait pas, personne ne pouvait les voir. C’était ça, l’amour. Voir ce qui était caché aux yeux de tous. Souriant un peu à sa déclaration, elle glissa sa main sur ses lèvres, continuant sensuellement ses mouvements, elle captura à nouveau amoureusement ses lèvres. « Moi aussi je t’aime. » Très, très fort. Sinon, elle l’aurait déjà laissé tombé pou performance décevante.

Accélérant le mouvement, elle se resserra autour de lui pour le faire venir plus rapidement. Une fois cela fait, elle lâcha un soupir de contentement, déposant un bref baiser sur ses lèvres avant de revenir s’allonger contre lui, se blottissant tout contre son bel Américain, sa future grande star. Elle ferma les yeux, retrouvant doucement son souffle, Anastasia déposa quelques baiser sur son épaule, le long de sa mâchoire pour finalement capturer ses lèvres. « Je suis très fière de toi, tu sais ? » On ne pouvait être plus fière. D’accord, cette première fois avait été raté, mais la première première fois qu’elle avait connu avait sans doute été pire. « Tu m’oublieras pas une fois célèbres, d’accord ? » Sinon, elle le cassait en deux, tout simplement.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________



I love you more than free wifi.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
 
Like a Room Without a Roof |♥| GABANA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Mon petit fish room par BJL80
» ma fish room
» Fish-room du Shoout version II
» chez françois r. la fish room
» Fish room de David de Lens + vidéos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E. Entertainment :: Wonderful Tokyo :: Shibuya-